Le yoga

Qu’apporte une séance de yoga ?

Le yoga est une technique à médiation corporelle qui consiste à pacifier le mental à travers une pratique posturale et des exercices de respiration.

Yoga vient de la racine sanskrite yuj qui signifie joindre (notions de maîtrise et d’union). Que cherche-t-on à joindre ? Le ha et le tha (haṭhayoga), le soleil et la lune symbolisés dans le corps humain par deux courants énergétiques vitaux : l’expiration et l’inspiration ; l’étape ultime que les indiens appellent samādhi serait l’état de fusion avec le soi : état d’unité et d’équanimité totale.

Les Indiens définissent 3 corps : le corps physique, le corps énergétique subtil et le corps mental.

Le corps énergétique est constitué de nâdi (canaux) qui sont les circuits véhiculant cette énergie. Les trois nâdi les plus importantes sont :

  • Idâ, circuit  lunaire correspond à la narine gauche,
  • Pingalâ, circuit  solaire correspond à la narine droite
  • Susumnâ, canal d’énergie central.

Idâ et Pingalâ  sont les deux circuits d’énergie qui partent du bas de la colonne vertébrale et qui s’enroulent autour de Susumnâ.

A chaque point de croisement se trouve un chakra. Sept chakras se situent le long de la colonne vertébrale selon la tradition hindoue. Lorsque les Nadi Idâ et Pingalâ ont été purifiées par les pratiques posturales  et respiratoires, la Kundalini, énergie symbolisée  sous la forme d’un serpent lové  à la base de la colonne vertébrale, s’éveille et perce les chakras pour parcourir Susumnâ qui devient alors lumineuse.

Relâcher ses tensions physiques et psychiques, évacuer son stress pour retrouver bien-être et détente est possible grâce à une maîtrise de plus en plus aboutie de sa respiration (contrôle et allongement du souffle) et à un travail postural adapté à la morphologie de chacun.

Une séance de yoga comprend plusieurs étapes

Une relaxation allongée sur le dos (shavâsana)

Il s’agit d’un sas de décompression par rapport au rythme de vie extérieur. Des exercices respiratoires visant à assouplir, à ouvrir la partie haute de la cage thoracique vont favoriser les bâillements et permettre de relâcher des tensions .

Une préparation musculaire et articulaire

Elle est  composée d’exercices qui mobilisent la colonne vertébrale afin de la rendre plus souple pour mieux  vivre les postures.

La colonne vertébrale commence toujours par être étirée quel que soit le travail qu’on va lui demander. Véritable arbre de vie, elle est à la base de la santé et au cœur du travail postural.

La pratique de diverses postures

Appelées âsanas, elles mobilisent la colonne vertébrale dans ses divers mouvements : étirements, extensions arrière, enroulements avant, flexions, extensions latérales, rotations. Les postures permettent de travailler diverses qualités corporelles : force ou tonicité, souplesse, rapidité, et coordination.

La posture est juste lorsqu’elle correspond à nos moyens : ni trop ni trop peu. On entre dans la posture pas à pas de l’intérieur. On ne s’efforce pas de copier une forme imposée de l’extérieur, on suit son corps. Par une prise de conscience de notre corps, nous entrons en communication avec les énergies qui l’ habitent.

Les âsanas améliorent également la qualité du souffle. Elles développent la capacité respiratoire et, au fil des séances, le pratiquant découvrira la manière dont la posture se pose sur la respiration.
Passer d’un acte purement respiratoire à la manifestation consciente du souffle de vie en nous permet à la posture d’être habitée par le souffle qui devient alors le seul agissant.

La pratique de Prânâyâma

Ou comment passer du contrôle du souffle à l’art de respirer ?

Dans une posture assise  et confortable,  la pratique sera axée sur l’un des exercices de discipline du souffle décrit dans la Hatha Yoga Pradipika (l’un des textes parmi les plus riches de la  tradition du yoga).
Concentré sur une respiration consciente et rythmée, il peut arriver un moment où le pratiquant  se sente comme « être respiré », un premier pas vers la méditation.

Le yoga est à la portée de tous

Merveilleuse discipline à médiation corporelle, elle permet de nous libérer de nos tensions physiques et psychiques pour accéder au fil des séances à une harmonisation  de tout notre être ur les plans physique, psychique et énergétique.

Nil Hahoutoff :

« Le yoga est une voie de continuelle progression : progression physique, psychique, et spirituelle. À ce titre, il ne peut nous conduire  que vers la joie, une joie inconditionnelle, indépendante des aléas de la vie » 

Yoga Darshana, II, 47 : 

« La posture s’accomplit réellement quand cesse l’effort et que la pensée se dissout dans l’infini » 

Léa guillaume : 

« Immobilité appui socle fermeté
Inspiration accueil lumière vie
Expiration douceur apaisement calme
Force du lâcher  prise
Présence de l’instant, puis dans le relâchement de tout effort, se laisser porter par le rythme de son souffle pour vivre chaque respiration comme une goutte d’éternité infiniment présent à la finitude de l’instant. » 

Extrait de Graf Von Durckheim – L’homme et sa double origine :

« La respiration est le mouvement par lequel l’homme s’ouvre et se ferme, se donne et se reçoit de nouveau, s’abandonne et se retrouve dans une vivante et incessante transformation.
Si la respiration fonctionne mal, le sujet entier et non pas le corps seul fonctionne mal, se porte mal… Une respiration défectueuse… est la cause et l’expression d’une impossibilité d’être soi-même, parce que le mouvement fondamental de transformation est bloqué. Tel est le sens initiatique de la respiration et celui de son exercice… Exercer la respiration c’est dégager le chemin de la réalisation du soi » 

 

LE YOGA NIDRA  est une technique de relaxation profonde qui agit sur les plans physique, énergétique, mental et émotionnel. Il permet une expansion de conscience qui nous fait accéder à un état de sommeil éveillé qui vise à apaiser nos angoisses et nos tensions . L’état de relaxation profonde induit par yoga nidra est un bon préalable à la méditation .